’scrutiny sociaal and humanimal corridoolz, please.-cos.-

« Il y a tant d‘aurores qui n‘ont pas encore lui. »

Rigveda en Arab Ingles …. lummer.-cos.-http://nietzschesource.org/facsimiles/DFGA/M,38

AURORE

RÉFLEXIONS SUR LES PRÉJUGÉS MORAUX

Rot.-

Signification de la folie dans l‘histoire de l‘humanité. — Si, malgré ce formidable joug de la « moralité des mœurs », sous lequel toutes les sociétés humaines ont vécu, si — durant des milliers d‘années avant notre ère, et encore au cours de celle-ci jusqu‘à nos jours ( nous habitons nous-mêmes, dans un petit monde d‘exception et en quelque sorte dans la zone mauvaise ) — des idées nouvelles et divergentes, des appréciations et des jugements de valeur contraires n‘ont jamais cessé de surgir, ce ne fut cependant que parce qu‘ils étaient sous l‘égide d‘un sauf-conduit terrible : presque partout, c‘est la folie qui aplanit le chemin de l‘idée nouvelle, qui rompt le ban d‘une coutume, d‘une superstition vénérée. Comprenezvous pourquoi il fallut l‘assistance de la folie ? De quelque chose qui fût aussi terrifiant et aussi incalculable, dans la voix et dans l‘attitude, que les caprices démoniaques de la tempête et de la mer, et, par conséquent, aussi dignes qu‘eux de la crainte et du respect ? De quelque chose qui portât, autant que les convulsions et l‘écume de l‘épileptique, le signe visible d‘une manifestation absolument involontaire ? De quelque chose qui parût imprimer à l‘aliéné le sceau de quelque divinité dont il semblait être le masque et le porte-parole ? De quelque chose qui inspirât, même au promoteur d‘une idée nouvelle, la vénération et la crainte de lui-même, et non plus des remords, et qui le poussât à être le prophète et le martyr de cette idée ? — Tandis que de nos jours on nous donne sans cesse à entendre que le génie possède au lieu d‘un grain de bon sens un grain de folie, les hommes d‘autrefois étaient bien plus près de l‘idée que là où il y a de la folie il y a aussi un grain de génie et de sagesse, — quelque chose de « divin », comme on se murmurait à l‘oreille. Ou plutôt, on s‘exprimait plus nettement : « Par la folie, les plus grands bienfaits ont été répandus sur la Grèce », disait Mari.-cos.-

Bela


0 Antworten auf „’scrutiny sociaal and humanimal corridoolz, please.-cos.-“


  1. Keine Kommentare

Antwort hinterlassen

XHTML: Du kannst diese Tags benutzen: <a href=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote> <code> <em> <i> <strike> <strong>


acht × = sechsundfünzig